Les Secrets de l'Histoire naturelle d'après Solin
Le Paradis terrestre gardé par les Chérubins
Cognac, vers 1480-1485. Parchemin enluminé par Robinet Testard
BNF, Manuscrits, français 22971 f. 46
Des quatre fleuves du Paradis, deux sont connus le Tigre et l'Euphrate, deux inconnus le Guihon et le Pishon. Ces deux fleuves inconnus disent d'emblée l'impossibilité de localiser le jardin et témoignent de la nature mythique du récit. Si les théories de Darwin sur l'évolution ont eu au départ du mal à se faire entendre des croyants, il est aujourd'hui admis de tous que ce récit dit, en langage métaphorique, des choses essentielles sur le destin de l'homme croyant dans l'univers créé.