Jacques de Voragine, Légende dorée
L'arbre de Jessé
Paris, fin du XVe siècle.
BNF, Manuscrits, français 245 f. 84
De l'arbre de Jessé endormi surgit le lys marial. La Vierge, vêtue d'une longue robe blanche évoquant la fleur de la royauté, tient dans ses bras l'Enfant Jésus. Chacun de ses ancêtres, tous séparés les uns des autres par une feuille qui tient lieu de ponctuation, trouve place sur une branche unique, le tronc commun de sa généalogie. Le dernier maillon est un couple embrassé : ce sont les parents de Marie. Au registre inférieur, séparé en deux cases, est peinte la nativité de la Vierge (à gauche), et la Sainte parenté (à droite), une famille modèle, paisible et unie, où Marie tient Jésus par la main.