Vincent de Beauvais, Miroir historial
Noé cultivant sa vigne ; ivresse de Noé
Trad. française de Jean de Vignay, enluminure par Maître François
Paris, 1463
BNF, Manuscrits, français 50 f. 32
En hébreu le nom de Noé tire son origine de nuh, "repos, apaisement." Noé ramène les hommes au respect de leur environnement. Il est, selon la tradition juive, l'inventeur des outils agricoles. On lui devrait la première vigne et l'invention du vin. Si la bible souligne l'intégrité de Noé face à la déchéance extrême de ses contemporains, elle montre aussi Noé cédant à ses pulsion en s'enivrant et en se livrant à la débauche. Il symbolise pour la tradition juive les effets nocifs d'une consommation sans modération du vin.