Bible hébraïque
Rouleau d'Esther
Italie, XVIIe siècle. Parchemin
BNF, Manuscrits, hébreu 123
Aujourd'hui encore le rouleau contient le texte du Pentateuque, la Torah, destiné à être lu à la synagogue, non vocalisé, dépourvu de ponctuation, de tout apparat critique, de note ou de gloses. Les seules séparations licites sont les espaces que le scribe doit laisser à la fin de certaines parties. Seul le rouleau de parchemin a été reconnu valable pour la lecture liturgique de la Torah telle qu'elle a été définie et fixée à l'époque d'Esdras. Il doit être copié selon les règles précises fixées dans le traité soferim du Talmud.
Le Livre d'Esther est le seul livre de la bible hébraïque où le nom de Dieu n'apparaît pas une seule fois ; c'est aussi le dernier pour cette raison à avoir été incorporé dans le canon biblique (fin du IIe - début du IeR siècle avant J.-C.). Ecrit sur peau et enroulé sur un axe de bois, il est déroulé et lu à la fête de Pourin.