Bible hébraïque
Les Targumim, premières traductions en araméen
Pentateuque, Targum et Hagiographes
Italie, Ferrare, 1473
BNF, Manuscrits, hébreu 42 f. 193v
Dès le premier exil à Babylone, il fut nécessaire de traduire le Pentateuque en araméen, langue officielle de l'empire perse, lieu de l'exil. C'est ainsi que naquirent au IIIe siècle les premières traductions de la Bible en araméen comme en témoigne le livre des Rois et le récit de la lecture publique de la Loi par Esdras. Les Targumim se divisent en deux familles : l'une proche de la paraphrase s'est développée en Galilée, l'autre en Babylonie, littérale. On attribue traditionnellement à Onqelos, peut-être un païen converti au judaïsme, le targum du Pentateuque.
Le texte hébreu apparaît au centre entouré de sa traduction en araméen.