Encre d'argent sur papier pourpre
Tome V d'un coran en cinq volumes. Tunisie ?, vers 1405. Papier.
BNF, Manuscrits orientaux (Arabe 392)
Le papier de ce coran est teint dans une couleur pourpre dont l'intensité varie et qui se rapproche parfois du marron. L'écriture est à l'encre d'argent, l'or étant utilisé pour les titres des sourates et le décor. Si l'usage de papiers teintés est fréquent dans les manuscrits arabes, les manuscrits à l'encre d'or ou d'argent entièrement sur papier coloré sont plus rares et, semble-t-il, se rencontrent uniquement au Maghreb.