Missel bénédictin à l'usage de Troyes
Saint Grégoire dictant à ses scribes
Milieu Xe siècle
BNF, Manuscrits, latin 818 f. 2v
Sans la longue et patiente fidélité du copiste médiéval, la bible chrétienne ne nous serait pas parvenue. La transmission du texte est une aventure aux acteurs innombrables souvent discrets, parfois éclatants. Le commentateur y occupe une place particulière en raison de l'obscurité de textes souvent jugés énigmatiques.
Saint Grégoire, saint Ambroise, saint Augustin et saint Jérôme seront vénérés au Moyen Âge à l'instar des quatre Évangélistes. Les lumières de leur interprétation seront jugées indispensables pour éclairer la lecture du fidèle. Ici, saint Grégoire dicte à ses scribes, l'un note au stylet sur une tablette de cire, l'autre prépare la réglure du parchemin.