Joseph Vernet (1714-1789)
Jonas et la baleine
Gravure, XVIIIe siècle
BNF, Estampes et photographie, Dc 3 61
Le deuxième livre des Rois évoque un "Jonas, fils d'Amittaï le prophète" (II, 14,25) et la tradition juive et chrétienne a vu longtemps dans Jonas un personnage historique. Mais les historiens modernes considèrent aujourd'hui Jonas comme un héros littéraire dont les aventures illustrent un double propos théologique : celui de l'universalité du salut, celui des malheurs qui attendent le prophète récalcitrant à l'égard de Yahvé. à la base de ce récit se retrouvent des éléments folkloriques communs à différents peuples, notamment le motif d'un homme avalé par un monstre et ramené à l'air libre.