Ishâq al-Nishâpûrî, Qesas al-anbiya (Histoires de prophètes)
Jonas avalé par le poisson
Iran, Qazwin, 1581
BNF, Manuscrits, persan 54 f. 108v
Le prophète Jonas (Yûnus), appelé aussi "l'homme au poisson" a donné son nom à la sourate X. Les récits musulmans ont brodé sur ce petit conte biblique qui intriguait les théologiens car le peuple de Jonas, contrairement aux autres, y était sauvé malgré sa conversion tardive. Des auteurs mystiques comme Rûmî ou des historiographes comme Tabari ont enjolivé l'histoire, symbole du salut, en faisant de la réclusion dans le ventre du poisson une durée de quarante jours correspondant au temps de la retraite mystique ou du deuil.
On voit ici Jonas habillé à moitié englouti par le poisson géant , laissant derrière lui le bateau et ses passagers. La présence de cet homme nu nageant à coté étonne: serait-ce une autre représentation de Jonas jeté dans l'eau par les marins avant d'être avalé ?