Husayn Gazurgâhî, Majâlis al-'Ashshâq ("Les Séances des amants")
Adam honoré par les anges
Iran, Chirâz, vers 1575. Pigments et or sur papier
BNF, Manuscrits, suppl. persan 776 f. 11v
Créé à partir de terre, d'argile et de boue auquel Dieu a insufflé la vie par la force de sa parole, Adam, premier homme et premier prophète, habite au paradis avec sa compagne. Ils en sont expulsés pour avoir mangé le fruit interdit, proposé par Satan et non par un serpent. La tradition musulmane qui complète le Coran reconnaît la faute première d'Adam mais rejette le péché originel car Dieu lui a pardonné. ève Hawwâ dont le nom n'est pas cité dans le Coran, serait née de la côte d'Adam.
Cet épisode spécifique au Coran montre Adam nouveau-né, nu au milieu des anges prosternés devant lui. En haut à droite, Iblis (Satan), la peau sombre symbolisant la noirceur de son âme, refuse d'obéir à l'ordre de Dieu "Prosternez-vous devant Adam" sous prétexte que Dieu a créé Adam d'argile et lui de feu.