Origine du mot

Le terme "bible" vient du grec biblion, "livre". Il dérive de Byblos, le port phénicien antique où l'on traitait le papyrus (biblos) avant de l'exporter vers la Grèce. Au Moyen Âge, le pluriel ta biblia, "les livres (saints)", donne en latin le féminin singulier biblia, d'où le français "bible". En glissant ainsi vers le singulier, le mot masque la complexité des livres et la diversité des genres qui voisinent dans la Bible.
Vulgate sixto-clémentine

Édition apostolique vaticane, 1592
BNF, Réserve des livres rares, Résac. A. 217

Ce frontispice est orné de vignettes évoquant la Genèse et l'Exode par les deux grandes figures de Moïse et de David. Au centre, Clément VIII remet la Vulgate à l'Église avec la devise Accipe et devora ("Prends et mange") signifiant que la Parole divine est nourriture.
 1/2