Après le meurtre d’Abel par son frère Caïn, l’humanité se développe dans le mal et la méchanceté. A tel point que Dieu se repent de l’avoir créée et décide d’anéantir les hommes. Mais parmi eux se trouve un juste, un seul, Noé. Dieu décide de l'épargner, lui et sa famille et prévient Noé de la destruction prochaine de l'humanité par un Déluge qui submergera tout et lui ordonne de construire une grande arche pouvant accueillir un couple de chaque espèce vivante.
L'Arche naviguera quarante jours sur les eaux diluviennes avant de s'échouer au sommet du mont Ararat. Quand la colombe rapporte un rameau d'olivier dans son bec, la terre a reverdi, de nouveau il est possible de l'habiter.
Au sortir de l'arche, Noé construit un autel et sacrifie à Yahvé. C'est la première Alliance avec les hommes. Dieu ne détruira plus l'humanité, il promet de remiser son arc, ce dont témoigne l'arc-en-ciel, mais l'homme devra lui rendre compte de ses actes : "qui verse le sang de l'homme, par l'homme aura son sang versé". Avec cette promesse viennent l'ordre et la règle.
L'humanité peut prendre un nouveau départ. Mais l'homme reste ainsi fait que dans la famille même de Noé les fautes reprennent. Enivré par le vin de sa vigne, Noé sombre dans un profond sommeil, nu sous la tente. Il est surpris par Cham qui se moque et s'empresse d'avertir ses frères. Pour ne pas entrevoir la nudité de leur père, Sem et Japhet iront à reculons couvrir son corps. Au réveil, Noé maudira Cham pour l'avoir humilié : dorénavant, il sera l'esclave de ses frères.

   
retour
Noé et le Déluge