Robert de Montesquiou (1885-1921)
"Portrait de Aude de Montesquiou", nièce de Robert de Montesquiou, future comtesse François de Pange

Vers 1889
Cyanotype
23,5 x 17,8 cm
Bibliothèque nationale de France, Département des Manuscrits, N. a. fr. 15039, fol. 121

Ces trois portraits (avec Le Buddha et Le chasseur de chauves-souris) font partie d'un volume intitulé Robert de Montesquiou. Sa vie, ses demeures. La rue Franklin, n 8. 2e partie. Les folios 95 à 132 sont intitulés "Blue Devil" : il s'agit d'une série de portraits au cyanotype (tirages aux sels de fer d'une couleur bleue soutenue, d'où le titre) représentant la plupart du temps Robert de Montesquiou dans une variété de mises en scène et de travestissements, mais aussi sa nièce Aude, son père et des domestiques de la famille. L'extrême narcissisme de Montesquiou adopte ici des figures inspirées de ses propres poèmes. Ces portraits bleus rehaussés d'argent et enluminés d'arabesques sont comme des icônes destinées au culte de lui-même.
Nombreux sont les portraits d'Aude : dans le jardin de la rue Franklin, se promenant sur un âne ou comme ici dans un décor champêtre. La fillette de dos face à une prairie de fleurs blanches est une invention charmante, bien loin des afféteries fin de siècle dont Montesquiou est coutumier.