Gallimard

L’Assiette au beurre : faits divers

n° 284, page une, 8 septembre 1906.

«  Face à la prolifération des grandes affaires financières et judiciaires de la IIIe République, la presse à scandale s’arroge une place commerciale importante en usant de méthodes discutables et parfois délictueuses. Eugène Merle (1884-1946), le directeur du Merle blanc, par exemple, est réputé avoir pratiqué un « journalisme de chantage » : il monnayait la non-publication des informations compromettantes. Contre les dérives morales et les arguments commerciaux populistes flattant les bas instincts, les directeurs, journalistes et dessinateurs les plus avisés et les plus responsables s’insurgent : ils posent des principes éthiques et forgent une déontologie pour la profession. »

E. D.