la presse sans gutenberg

L’explosion d’Internet et la numérisation des supports ouvrent un nouveau chapitre de l’histoire des médias. La presse glisse insensiblement de l’imprimerie à la Toile. Le temps du brouhaha des imprimeries, de l’odeur du plomb et des crieurs de journaux appartient désormais au passé...

page suivante
page précédente