Le fait sportif présente une difficulté de traitement pour la presse écrite : rendre le mouvement et la vitesse, l'instantanéité et la durée, relève pour le journaliste sportif, rédacteur ou photographe, d'une véritable gageure.

page suivante
page précédente