Histoire memorable et veritable recit de ce qui c’est faict et passe a l’assassinat commis en la personne du baron de Sainct Eglan, dans le carrosse de Monsieur le duc de Beaufort, le 29 octob. 1650…
Un fait divers en 1650
Nicolas Jacquard, Paris, 1650.
in-plano
BnF, Réserve des livres rares, RES G-Z-344 (14)
© Bibliothèque nationale de France
Le baron de Saint-Églan fut assassiné à Paris, au carrefour de la Croix du Tiroir, le 29 octobre 1650, dans le carrosse que venait de lui laisser son maître, le duc de Beaufort : crime crapuleux, commis par l’une des bandes de brigands qui sévissaient dans la ville à la faveur des troubles de la Fronde. Selon une disposition traditionnelle, le placard qui relate l’affaire est organisé en deux registres : en haut une grande figure gravée sur bois, au-dessous l’exposé des faits. De même que le texte insiste sur le châtiment des assassins, la figure met en avant leur exécution, reléguant à l’arrière-plan l’attaque du carrosse et montrant par là que si le récit de l’occasionnel se doit d’être « véritable », c’est pour que son histoire n’en soit que plus « mémorable ». ( J.-M. Ch.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu