La Gazette
La Gazette
La Gazette
La Gazette
Première livraison, page 4
Théophraste Renaudot, 30 mai 1631.
in-4°
BnF, Réserve des livres rares, RES 4-LC2-1
© Bibliothèque nationale de France
Le 30 mai 1631, Renaudot, protégé de Richelieu, obtint un privilège qui lui permit d’imposer sa Gazette malgré les contestations de la communauté des libraires de Paris et face à la concurrence d’une feuille rivale, Les Nouvelles ordinaires de Jean Epstein.
En contrepartie, le pouvoir royal, au moment où son autorité était encore fragile à l’intérieur du royaume et sa politique extérieure prise dans les complications de la guerre de Trente Ans, disposait d’une publication à ses ordres. Hebdomadaire, elle comptait quatre pages, augmentées dès novembre 1631 de quatre autres pages intitulées Nouvelles ordinaires.
S’y ajoutèrent en 1632 un supplément mensuel intitulé Relationset à partir de 1634 des Extraordinaires sans périodicité fixe, plus proches par leur rédaction de l’occasionnel que du style de la dépêche. ( J.-M. Ch.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu