Le Courrier français
Mazarinade
Rolin de La Haye, Paris, 1649.
in-4°
BnF, Réserve des livres rares, RES 4-NFG-20 (9)
© Bibliothèque nationale de France
En plus des pamphlets politiques et des occasionnels fournissant un récit partisan des grands événements de la Fronde, on compte parmi les mazarinades quelques périodiques. Le plus notable d’entre eux, le Courrier français, était dirigé par les fils de Théophraste Renaudot. Ayant suivi la retraite forcée de la cour à Saint-Germain-en-Laye en janvier 1649, leur père leur confia le soin de publier à Paris, pendant le blocus de la ville, une feuille d’information proche du parti du Parlement. Douze livraisons parurent du 5 janvier au 7 avril 1649, uniquement nourries de nouvelles de Paris et de Saint-Germain. Dès que la paix de Saint-Germain fut signée, le 1er avril 1649, Renaudot veilla à la disparition de cette publication afin de ne pas entretenir de concurrence à la Gazette. ( J.-M. Ch.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu