Publicité pour le journal Les Dernières Nouvelles
Paris, vers 1901.
étiquette adhésive en chromolithographie. 26 × 16 cm, imprimerie J. Minot
BnF, Estampes et Photographie, MD MAT-3 BOÎTE PET FOL
© Bibliothèque nationale de France
Dès le Second Empire, les grands boulevards, fruits des travaux urbanistiques du baron Haussmann, abritent rédactions, imprimeries, cafés et théâtres. La vente à la criée de la presse à grand tirage trouve en ville un terrain idéal. Sur les trottoirs, devant les grandes brasseries où petits journalistes, avocats, bourgeois et hommes politiques font salon autour d’Aurélien Scholl – le « prince des chroniqueurs » – d’Alphonse Karr ou d’Alphonse Allais et des grandes plumes de la profession, le petit peuple des vendeurs de rue crie les « grands titres » afin d’allécher le client.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu