Albert Londres
Henri Manuel, 1932.
tirage argentique original. 10 × 6 cm
BnF, Estampes et Photographie, NE-101 (LONDRES)
© Droits réservés : Henri Manuel
Albert Londres (1884-1932) incarne la figure populaire du grand reporter. D’abord simple journaliste parlementaire au Matin, il révèle tout son talent quand, réformé, il devient correspondant de guerre en 1914-1918. Révolté par le conflit et par la censure militaire, il lutte contre le mensonge officiel en menant l’enquête sur le terrain et sait faire entendre la voix des poilus. Dès la fin de la guerre, il est devenu une figure emblématique du journalisme et les grands quotidiens s’arrachent ses reportages au style précis et aux prises de position tranchées : il passe au Petit Parisien, puis à l’Excelsior. Il voyage en Russie bolchevique, au Japon, en Inde, en Chine, mais ne délaisse pas pour autant le reportage social, décrivant aussi bien l’horreur du bagne et des asiles psychiatriques que le Tour de France. Il meurt en 1932 durant l’incendie du bateau qui le ramène d’un reportage en Chine.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu