Une des grandes rotatives américaines du Journal
7 décembre 1920.
tirage argentique original. 18 × 24 cm
BnF, Estampes et Photographie, fonds du Journal – L’Aurore, QE-1123 (J204)-4
© Bibliothèque nationale de France / Fonds du journal L'Aurore / Droits réservés
La première presse rotative à bobine date de 1865 ; en France, l’utilisation devient systématique à partir de 1871. En 1884, Marinoni l’améliore en construisant une « roto » avec plieuse qui imprime des deux côtés du papier avec façonnage en ligne. Cette technologie va durer jusqu’à la généralisation des rotatives offset dans les années 1970. La « roto » permet d’imprimer en continu une bande de papier à partir d’une bobine. Un tour complet du cylindre permet l’impression de huit pages. Chaque rotative est composée de plusieurs cylindres ; selon la pagination, le nombre d’exemplaires à imprimer et la rapidité souhaitée, on utilise plus ou moins de machines pour un tirage.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu