Le Franc-tireur
n° 29, page une
1er mars 1944.
in-4°
BnF, Réserve des livres rares, RES G-1470 (155)
© Bibliothèque nationale de France
Le Franc-tireur, dirigé par Jean-Pierre Lévy, est le journal clandestin d’un des plus importants mouvements de résistance de la zone sud qui compta dans ses rangs l’historien Marc Bloch. Le mensuel « malgré la Gestapo et la milice », organe du Mouvement de libération nationale, promeut l’image d’une nation française regroupée, prête à se lever contre l’ennemi et les collaborateurs. La publication, très rare, d’une photographie de maquisards à visage découvert contribue à donner corps à cette figure du résistant, même si les maquisards sont encore « l’avant-garde enthousiaste et résolue de la France ». Le Franc-tireur éditera trente-sept numéros clandestins avant de devenir un quotidien important à la Libération, jusqu’à sa disparition en 1957. Il prend alors le nom de Paris-Journal puis de Paris-Jour en 1959.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu