L’Enragé
n° 2, page une
mai 1968.
31,5 × 23 cm
BnF, Philosophie, Histoire, Sciences de l’homme, FOL-LC2-7087
© Bibliothèque nationale de France
Une presse éphémère, revendicatrice et virulente, distribuée en dehors des circuits traditionnels, se développe à l’occasion de Mai 1968. Fondé le 24 mai par Jean-Jacques Pauvert et Siné, L’Enragé connaît d’abord un succès foudroyant.
Révolutionnaire et antigaulliste, ce véritable pamphlet illustré donne le ton dès les premiers numéros : cette une en forme de faire-part de deuil, où le « g » du titre a été remplacé par une faucille et un marteau, délivre, sous la croix de Lorraine, un message laconique et brutal. Après douze numéros d’une parution de plus en plus irrégulière, ce titre disparaît.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu