La catastrophe de Courrières
La catastrophe de Courrières
Le Petit Parisien
11 mars 1906.
BnF, philosophie, histoire, sciences de l'homme, GR FOL- LC2- 3850
© Bibliothèque nationale de France
Le 10 mars 1906 a lieu entre Lens et Courrières, dans le domaine minier du Nord, la plus grande catastrophe minière jamais survenue en Europe. Un coup de grisou suivi de l’auto-combustion immédiate de la poussière de charbon dévaste les galeries en moins de deux minutes, faisant officiellement 1099 victimes.
Le Petit Parisien du lendemain consacre sa une entière à la catastrophe, qui demeure en première page les jours suivants, au fil de l’évolution des nouvelles : décompte des victimes, organisation des secours, doutes sur leur efficacité, déclenchement de la grève des mineurs, intervention de Georges Clemenceau, ministre de l’Intérieur.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu