L'assassinat de Gaston Calmette
Le Petit Parisien
17 mars 1914.
BnF, philosophie, histoire, sciences de l'homme, GR FOL- LC2- 3850
© Bibliothèque nationale de France
« L'Affaire Caillaux » fut dès son origine abondamment relayée par la presse. Sans doute cette dernière était-elle particulièrement touchée par un drame dont la victime était un directeur de journal, Gaston Calmette, à la tête du Figaro.
Le 16 mars 1914, estimant que Calmette diffame son mari et elle-même, Henriette Caillaux rend visite au directeur du journal et le touche de plusieurs balles tirées à bout portant. Gaston Calmette décède quelques heures plus tard.
En une saisissante mise en page qui occupe toute la une, le Petit Parisien oppose les deux protagonistes et suit heure par heure les étapes du drame. Dans la colonne de droite, la deuxième édition informe de la mort de la victime et de la démission du mari de la meurtrière.
Le procès d'Henriette Caillaux sera très suivi par les journalistes mais aussi par les illustrateurs et les photographes
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu