Les manifestations du 6 février 1934
Les manifestations du 6 février 1934
Au lendemain des manifestations du 6 février 1934
L'Action française
7 février 1934.
BnF, philosophie, histoire, sciences de l'homme, 8- LC2- 5890
© Bibliothèque nationale de France
Au matin du 6 février 1934, L'Action française appelle les ligues d'extrême droite à une manifestation contre un gouvernement dirigé par Daladier, ébranlé par la crise économique et l'affaire Stavisky.
Le lendemain, L'Action française, organe du mouvement éponyme, dénonce la répression qui a fait plusieurs morts parmi les rangs de ses membres. Replié en zone sud après la défaite de 1940, le quotidien soutiendra le gouvernement de Vichy dans ses pires dérives et sera interdit à la Libération.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu