Le drame de Rouen
L'Affaire Troppmann
Le Petit Journal
20 janvier 1870.
© Bibliothèque nationale de France
En 1869, l’affaire Troppmann va passionner les Français, provoquer une mutation spectaculaire de la presse qui la médiatise. Ainsi Le Petit Journal franchit à cette occasion la barre des 500 000 exemplaires. Le récit de crime connaît une extraordinaire expansion.
Les médias populaires exploitent le fait divers dont la lecture ne demande aucune compétence particulière ni aucune connaissance spécifique. Ils le scénarisent et le mettent en scène, dramatisent l’action et la renforcent par le caractère théâtral des décors et l’utilisation de protagonistes stéréotypés. Les titres font assaut d’adjectifs emphatiques pour capter l’intérêt du lecteur...
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu