La Presse à la Une

Rabelais

n° 7, page une
8 juin 1857.
36 × 24,5 cm
BnF, Philosophie, Histoire, Sciences de l’homme, GR FOL-LC13-24
© BnF
Fondé par Armand Sédixier, le Rabelais est l’archétype du petit journal, conçu et animé par la bohème littéraire dans une effervescence que ne gratifie guère la longévité. Ce bihebdomadaire prend ainsi le 16 mai 1857 la succession du Triboulet-Diogène (2 mai – 18 mai 1857), fusion du Triboulet (7 mars – 29 avril 1857) et du Diogène (12 août 1856 – 26 avril 1857), qui ont eux-mêmes remplacé Le Sans-le-sou (16 novembre 1854 – 13 mai 1855) et L’Appel (13 mai – 30 décembre 1855). Très éphémères, ces titres volontiers satiriques constituent de parfaits tremplins pour les jeunes journalistes et écrivains qui y exposent leurs vifs talents.