La Presse à la Une

L’Action française

n° 349, page une
15 décembre 1926.
65 × 45 cm
BnF, Droit, Économie, Politique, GR FOL-LC2-6354
© BnF
Fondée en 1908 par Charles Maurras, Henri Vaugeois et Maurice Pujo, L’Action française, organe du mouvement éponyme, est le quotidien de l’extrême droite monarchiste, nationaliste et antisémite. Léon Daudet, Brasillach, Rebatet, ou Pierre-Antoine Cousteau y publient leurs articles avant de rompre avec Maurras pour fonder l’hebdomadaire Je suis partout. Témoin des rapports complexes que L’Action française entretient avec l’Église catholique, cette une est une réponse à la papauté, qui demande aux catholiques français de rompre avec l’AF – certains de ses dirigeants s’étant déclarés athées ou agnostiques. Le journal ne retrouvera jamais son influence, même quand Pie XII renouera avec le mouvement de Maurras au moment de la guerre d’Espagne. Replié en zone sud après la défaite de 1940, le quotidien soutiendra le gouvernement de Vichy dans ses pires dérives et sera interdit à la Libération.