Ces unes qui ont fait l\'histoire

Les manifestations du 6 février 1934

L'Action française
6 février 1934.
BnF, philosophie, histoire, sciences de l'homme, 8- LC2- 5890
© BnF
Fondé en 1908 par Charles Maurras, Henri Vaugeois et Maurice Pujo, L’Action française, organe du mouvement éponyme, est le quotidien de l’extrême droite monarchiste, nationaliste et antisémite. Léon Daudet, Brasillach, Rebatet, ou Pierre-Antoine Cousteau y publient leurs articles avant de rompre avec Charles Maurras pour fonder l’hebdomadaire Je suis partout.
Au matin du 6 février 1934, le journal appelle les ligues d'extrême droite à une manifestation contre un gouvernement dirigé par Daladier, ébranlé par la crise économique et l'affaire Stavisky.
Le lendemain, le journal dénonce la répression qui a fait plusieurs morts parmi les rangs des membres de l'Action française. Replié en zone sud après la défaite de 1940, le quotidien soutiendra le gouvernement de Vichy dans ses pires dérives et sera interdit à la Libération.