Journaux de tranchées

Rigolboche

n°8
1915-198.
BnF, Rés. Fol. Lc6-144
© Bibliothèque nationale de France
Caustiques, railleuses, les feuilles bleues horizon sont l’occasion de brocarder régulièrement tel ou tel personnage bien connu du régiment. L’adversaire quant à lui est volontiers stigmatisé à travers ses chefs : Guillaume II, François-Joseph, Ferdinand de Bulgarie, et plus particulièrement le prince héritier d’Allemagne font les frais de cet humour récurrent, au point de constituer l’un des classiques du genre.
Mais au-delà d’une hostilité systématique envers l’adversaire, ce sont ses dirigeants, aristocratie militaire et bourgeoisie d’affaires en particulier, considérés comme responsables de la guerre, qui suscitent dans les contenus des feuilles de tranchées les charges les plus sévères.