Journaux de tranchées

Le Lapin à plumes

Supplément illustré du Canard poilu, n°24
Planche par Marcel Jeanjean, 1914-1916.
BnF, Fol-Lc6-146
© Bibliothèque nationale de France
Une autre angoisse tenace, fréquemment évoquée par les poilus dans leurs gazettes : l’indifférence supposée de ceux qui sont restés dans le civil et à l’arrière. Une haine latente de l’« embusqué » et du profiteur circule dans les journaux du front, et plus largement la peur d’une séparation profonde et rédhibitoire entre deux mondes devenus étrangers.
Le contenu de cette planche réalisée par Marcel Jeanjean est d’autant plus pittoresque que le Canard poilu passe pour être l’une des rares feuilles, dites « de tranchées », intégralement composées à l’arrière.