patience...
 


GEORGE SAND (1804-1876)
François le Champi
Paris : J. Hetzel, 1866, 48 p. Illustré par Tony Johannot et Maurice Sand,
demi-reliure toile, 30 x 20,5 cm
Paris, BnF, Département Littérature et Art, Y2-4959
François le Champi raconte comment François, enfant trouvé ou "champi", est recueilli par la meunière Madeleine Blanchet ; un amour d'abord inconscient se développe entre ces deux êtres, et il finissent, après bien des péripéties, par s'épouser : "De femmes voyez-vous, il n'y en a qu'une pour moi et c'est ma mère Madeleine", écrit George Sand dans ce récit dont le caractère incestueux frappa les contemporains, et attira sans doute Marcel Proust. De fait, François le Champi occupe un statut très particulier dans La Recherche : dans Du côté de chez Swann (RTP, I, 39-43), après la scène du baiser refusé et la crise d'angoisse du jeune narrateur, sa mère s'installe sur son lit et passe la nuit à lui lire ce roman : Proust insiste sur l'aura de mystère insondable qui enveloppe ce "premier roman" au "titre incompréhensible" et au sujet rendu "inexplicable" par la censure maternelle des passages évoquant l'inceste permis. Il souligne également les dons de lectrice de la mère "Attentive à bannir de sa voix toute petitesse, toute affectation qui eût pu empêcher le flot puissant d'y être reçu, elle fournissait toute la tendresse naturelle, toute l'ample douceur qu'elles réclamaient, à ces phrases qui semblaient écrites pour sa voix […] elle insufflait à cette prose si commune une sorte de vie sentimentale et continue" (42). À l'autre extrémité de La Recherche, dans Le Temps retrouvé (RTP, IV, 461-466), c'est ce même roman que le narrateur découvre avec émotion, tel une deuxième madeleine qui fait surgir un flot de souvenirs involontaires, dans la bibliothèque du Prince de Guermantes : "Si je reprends dans la bibliothèque François le Champi, immédiatement en moi un enfant se lève qui prend ma place, et qui seul a le droit de lire ce titre" (464). À l'origine, ces deux passages symétriques et complémentaires, n'en faisaient d'ailleurs qu'un, et furent séparés pour des nécessités de construction.