patience...
 


Paul César Helleu (Vannes 1859 - Paris 1927)
Jeune femme en blanc (Mme Helleu) appuyée au bastingage sur le pont d'un bateau, vers 1900
Huile sur toile, 80,5 x 65, Sbd : Helleu
Paris, musée des Arts Décoratifs, Inv. 17851A
Dans le portrait en plein air sont associés les deux genres favoris de Helleu, à savoir la figure humaine féminine, à laquelle le peintre doit sa renommée mondaine, et la représentation d'un paysage, dans une manière rapide et allusive. On reconnaît souvent la silhouette svelte et raffinée de sa femme Alice, vêtue ici d'une blancheur nervurée de bleu, sur son yacht, s'abritant du soleil par une ombrelle sur fond de mer calme. Marcel Proust, qui rencontra Helleu en 1895 et le fréquenta sur un pied d'amitié, notamment lors de ses séjours à Cabourg en 1907 et 1912, admirait l'élégance du peintre. A son goût pour la vie de mer et le yachting renvoient peut-être, dans la Recherche, tant conversations entre le narrateur et le peintre Elstir, concernant l'élégance féminine à la mer. Pour Elstir, "les toilettes des femmes sur un yacht" sont un enjeu esthétique et pictural : ses descriptions - "ce qui est gracieux ce sont ces toilettes légères, blanches et unies, en toile, en linon, en pékin, en coutil, qui au soleil et sur le bleu de la mer font un blanc aussi éclatant qu'une voile blanche" (RTP, II, 253) -, d'une précision extrême, comme lorsqu'il se souvient que "Mlle Léa avait un petit chapeau blanc et une petite ombrelle blanche, c'était ravissant" (ibid., 253), silhouette si proche de la dame de Helleu, contribuent à l'évocation plastique et chromatique - "les régates, les meetings sportifs où des femmes bien habillées baignent dans la lumière glauque d'un hippodrome marin" (ibid., 252) - qu'il transcrit dans ses tableaux. Car parmi les tableaux d'Elstir que le narrateur avise dans son atelier, il remarque une "marine […] avec une jeune femme en robe de barège ou de linon" (ibid., 255), ou bien un "jeune homme en coutil blanc accoudé sur le pont d'un bateau" (ibid., 190) : des motifs étonnamment proches de celui de ce tableau d'Helleu.