Rembrandt aux yeux hagards
Signé et daté RHL 1630
Eau-forte et burin. 50 x 43 mm
État unique
Épreuve aux bords polis, avec un très léger effet d'encrage.
BNF, Estampes, Rés. Cb-13a
L'estampe s'intitule aussi Autoportrait aux yeux écarquillés et Rembrandt au bonnet la bouche ouverte, les yeux et la bouche attirant particulièrement l'attention. Rembrandt réalise un gros plan sur son visage qui occupe presque tout l'espace, déborde même du cadre, surgissant devant le spectateur. L'expression de stupeur, d'étonnement feint peut-être, ou de moquerie, est saisissante. Elle est accentuée par la torsion et le rejet de la tête en arrière. De plus, la position en diagonale et l'éclairage dirigé de haut en bas en diagonale également contribuent encore à dynamiser l'ensemble.
Cette étude d'expression devant le miroir est, comme Rembrandt à la bouche ouverte, davantage expérimentale que les autoportraits des débuts. L'artiste s'en inspira pour exécuter la tête du personnage effrayé dans La Résurrection de Lazare, vers 1632.
G. L.
 
 
 
Cette image est disponible dans la Banque d'images.
Vous pouvez en commander une reproduction.
En payant en ligne, vous bénéficiez du service rapide.
Ajoutez l'image à votre panier.
 
commander