La Fuite en Égypte : le passage d'un gué
Signé et daté Rembrandt f. 1654
Eau-forte et pointe sèche. 94 x 143 mm
État unique
BNF, Estampes, Rés. Cb-13a
Série L'Enfance du Christ, 1654
Il s'agit là de la cinquième et dernière estampe de Rembrandt sur le thème de la Fuite en Égypte. On a conservé six états de la Fuite en Égypte gravée en 1651, l'artiste poursuivant infatigablement la recherche des effets nocturnes, autour de la lueur d'une lanterne, de la pénombre à la complète obscurité. Dans le cas présent, l'image fut achevée dès le 1er et unique état. La composition est tout aussi excellente que l'exécution. Rembrandt a représenté la Sainte Famille traversant un ruisseau. Il a habilement commencé le tracé des pattes de l'âne et des jambes de saint Joseph au-dessus des genoux à la limite inférieure de l'image, ce qui lui a permis de donner plus d'importance à la figure de la Vierge, mise en valeur non seulement par son volume et sa position centrale, mais aussi grâce à l'éclairage. Soucieux d'accentuer celui-ci, il a créé à la pointe sèche, derrière les figures, une zone d'un noir intense suggérant la profondeur des arbres et il a laissé par endroits une légère couche d'encre sur la planche afin de revigorer l'estampe à l'aide d'un glacis d'un gris très doux, qui contraste avec la luminosité de Marie. Le visage du vieux saint Joseph et celui de la Vierge sont empreints d'une intense gravité et l'on croirait percevoir le silence nocturne de la forêt.
E. S. P.
 
 
 
Cette image est disponible dans la Banque d'images.
Vous pouvez en commander une reproduction.
En payant en ligne, vous bénéficiez du service rapide.
Ajoutez l'image à votre panier.
 
commander