Italie du Nord
Tarot dit de Charles VI : L'Amoureux
Fin du XVe siècle
Peinture a tempera à l'œuf, sur un dessin préparatoire à l'encre noire de type sépia ; décor de rinceaux estampés, après fixation de feuille d'or et d'argent sur une couche d'assiette, déposée sur un support de papier ; dos blancs unis. Papier en plusieurs couches avec rabats à l'italienne dont certains sont rognés. La partie du dessin dissimulée par les rabats réalisés après, a été redessinée. Dix-sept cartes : 180/185 x 90/95 mm.
Paris, BNF, Estampes, Rés. Kh 24

Inspirée de la tradition médiévale de l'amour courtois, cette scène de genre présente trois couples d'amoureux élégamment parés en promenade. Deux Amours sur des nuages leur décochent des flèches, attisant le désir d'un des couples qui s'embrasse, alors que les deux autres s'entretiennent galamment. Le baiser sensuel qui se distingue du baiser plus chaste dans la poésie de la Renaissance, suggère des plaisirs érotiques. Il est le plus souvent réservé aux dieux antiques, dont les amours se prêtent à de nombreuses libertés.
Les costumes des personnages, la coiffure de la figure féminine centrale s'apparente à une gravure de l'école florentine, de Baccio Baldini, Rencontre de chasseurs et d'une famille de sauvages, réalisée par cet orfèvre et graveur vers 1475 (Hind, I, A, II, 4).