Antoine Caron. Beauvais, vers 1521-Paris, 1599.
L'histoire de la reine Artémise : L'Attaque surprise ou le Colosse de Rhodes
De 1563 à 1570 environ
Plume et encre brune, lavis avec rehauts de blanc sur pierre noire. 440 x550 mm.
Chapitre X du IIe livre du manuscrit. Dessin 50.
Paris, BNF, Estampes, Rés. Ad 105, fol. 21

Après la mort du roi, le gouvernement de la reine Artémise provoqua la révolte des Rhodiens et le siège de Rhodes. Le dessin représente la reine et son fils dans une galère qui passe sous le Colosse de Rhodes. Le texte décrit ainsi l'événement : "En partant pouyr Rhodes elle fit attacher aux masts des navires force de branches de laurier. Et comme elle approchoit du port, les Rhoddiens voyant des navires garnys de lauriers pensèrent que c'estoit leurs gens de guerre et introduisirent la Royne dans leur ville, recevant ainsi leurs ennemis au lieu de leurs amis [...]."
Cette scène ferait allusion aux luttes avec les protestants, et la tour serait une évocation de celle du port de La Rochelle.