>> Accès à l'audiovisuel   (723 Kb)

Trois coupures de presse ont été classées par Zola dans son dossier préparatoire.
Ce ne sont sans doute pas ses seules lectures documentaires, mais elles l'ont suffisamment intéressé pour qu'il en relève cinq pages de notes et qu'il les conserve soigneusement.

Jean Richepin, un des auteurs des articles, avait entendu dire que Zola et Daudet travaillaient "chacun de leur côté" à un roman sur les grands magasins. Il s'en félicite et met en garde les écrivains :

"Le danger, devant ce sujet, ce sera d'être ébloui par l'étalage, et de se borner à faire chatoyer les adjectifs [.] ce sera de se noyer dans la faille, le satin, le velours, les dentelles [.], les lumières, les couleurs, comme le Ventre de Paris s'est enlisé dans les légumes et les fromages."