>> Accès à l'audiovisuel   (753 Kb)

Zola obtient des renseignements directs sur le vécu des vendeurs grâce à trois employés qu'il rencontre à plusieurs reprises : Beauchamp, Léon Carbonnaux et Mlle Dulit.

Il recueille un certain nombre d'informations précises et chiffrées sur l'organisation et l'évolution des grands magasins auprès de dirigeants comme Fèvre, associé de Chauchard au Louvre, et Karcher, secrétaire général du Bon Marché.

Pour être au fait de la nouvelle architecture, il s'adresse à Frantz Jourdain, futur architecte de la Samaritaine, qui lui envoie un projet théorique de construction d'un grand magasin.

Le propre avoué de Zola, Émile Collet, lui fournit le moyen d'en finir avec la boutique de parapluies du père Bourras qui gêne l'expansion du Bonheur des dames, en provoquant légalement une expropriation.