Art de la Grande Grèce : Dionysos masqué, assistant à un spectacle avec un acrobate et un grotesque (phlyaque)
Rite de Dionysos
Vase provenant de Paestum, Campanie (Italie), IVe siècle avant J.-C.
Peinture sur cratère rouge et noir
© DeAgostini/Leemage
L’acrobate sur ce cratère grec illustre la permanence des postures acrobatiques codifiées dès l’Antiquité et auxquelles les multiples civilisations qui les ont associées à des cérémonies sacrées ou profanes ont donné un sens en lien avec leurs besoins respectifs. Parfois considérée comme purement ornementale, la figure de l’acrobate possède néanmoins un potentiel d’interprétation qui s’accorde bien à de multiples représentations en Orient comme en Occident, des figurines Han aux sculptures en haut-relief des églises romanes ou gothiques.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu