Encyclopédie des arts du cirque

Arts du cirque

Troupe de la comédie italienne, pyramide acrobatique

Dans une scène de divertissement, entre deux actes d’une comédie
Dessin à la plume de Gilles Allou (1670-1751), probablement vers 1697
Sanguine et encre brune, 164 x 197 mm
Musée du Louvre, http://www.louvre.fr, n° d’inventaire RF36098-recto, via Images d'art
Photo © RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Thierry Le Mage
Le 14 mai 1697, les comédiens italiens de la troupe de Domenico (Joseph Biancolelli), expulsés de l’Hôtel de Bourgogne par les comédiens français, donnent leur dernière représentation à Paris. Ce dessin à la plume, comme celui qui a été réalisé au verso, figure une scène de danse de corde interprétée par Mlle Biancolelli (Marie-Catherine, fille de Domenico), titulaire du rôle de Colombine, et Romagnesi (Charles-Virgile), son amoureux, Léandre. Il pourrait avoir été réalisé sur le vif par Gilles Allou, intrigué par le genre forain adopté à cette occasion par les comédiens italiens.
Or, en ce début d’année 1697, les Italiens jouent une pièce que M. de Saintyon a conçue pour eux, Danaé, qui a pour particularité de présenter trois divertissements forains entre les trois actes de la comédie.
 
Source : François et Claude Parfaict, Mémoires pour servir à l’histoire des spectacles de la foire, tome 1 : 1697-1721, 1743.