Leona Dare
Miss Stena
Descente d’Absalon par les cheveux à 15 mètres de hauteur
Imprimerie F. Appel (Paris), 1895.
Affiche, lithographie en couleur, 83 x 60 cm
BnF, département des Estampes et de la photographie, ENT DN-1 (APPEL, F.)-FT6
© Bibliothèque nationale de France
Les références bibliques sont récurrentes dans la mise en œuvre d’un certain nombre de numéros et cette « Descente d’Absalon » s’inscrit dans ce registre singulier dont la source offre un point de départ dramaturgique au développement d’une performance acrobatique. Le « véritable » Absalon s’est bien suspendu par les cheveux pour défier ses ennemis, ce qui lui a coûté la vie, mais il ne s’agit ici évidemment que d’une lointaine référence pour étoffer stylistiquement et symboliquement un numéro de cirque dont la transposition féminine, illustrée ici par Miss Stena, et ailleurs par Léona Dare, n’est pas sans rappeler l’histoire de Mazeppa, « vécue » par un homme et jouée sur la piste par une femme, Addah Menken notamment, égérie de Swinburne et écuyère de cirque…
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu