Encyclopédie des arts du cirque

Arts du cirque

Jean Houcke et la Harka marocaine au Cirque d’Hiver

Cirque d’Hiver direction Gaston Desprez, 1925
BnF, département des Arts du spectacle, 4-COL-180 (150)
© Bibliothèque nationale de France
Maître de manège, dresseur, directeur des cirques d’Amiens et du Nouveau Cirque (et plus tard, des établissements de Djurgarden, de Furuvik et du Grand Palais), Jean Houcke est pour Gaston Desprez un hôte de choix du Cirque d’Hiver. Il l’accueille en février 1925 avec une cavalerie, renouvelée, de plus de vingt chevaux rachetés au Grand cirque Nava en Algérie. Nul besoin de réunir vingt cavaliers pour les monter, ce sont vingt mannequins habillés en bédouins dont il mène le ballet et les manœuvres autour de la piste selon une tradition d’Afrique du Nord.
Le nom des Houcke accompagne l’histoire du cirque depuis que Jean-Léonard Houcke, né le 29 décembre 1816 de parents établis à Hazebrouck, crée une troupe essentiellement équestre. Il fonde en se mariant le 7 juin 1843 avec Adèle René, l’écuyère du cirque Loisset et du Cirque d’Été, française (Paris, 1817- Paris, 1882) une véritable dynastie qui s’affiche au fronton de nombreux grands cirques, de la Scandinavie à Constantinople et Saint-Pétersbourg. Au fil des alliances, l’arbre généalogique des Houcke croise ceux des grandes familles du cirque européen, les Tourniaire, – dont Jacques, né en 1772 à Grenoble, écuyer chez Astley à 15 ans, puis chez Franconi et fondateur du premier cirque russe, mort en 1829 –, les Steckel, les Gautier, les Loyal, les Olchansky, les Blumenfeld et les Rancy.
Ainsi Jean (Théodore Léonard) Houcke, né en 1878 à Christiana, en Norvège, d’Eugène Louis Léonard Houcke (1850-1888) et Fanny Tourniaire (1851-1915), épouse en secondes noces Marcelle (Jeanne) Rancy (1894-1963), fille de Alphonse Rancy (1861-1932) et Jeanne (Pauline) Bidel, la fille de Maria Bidel, née Grenouillat (1843-1909) et (Jean-Baptiste) François Bidel (1839-1909), directeur de l’Etablissement zoologique du même nom.
 
Sources :
- Archives personnelles de Robert Houcke et Sacha Houcke Jr.
- Albert Rancy, Un lion parmi les lions, 1967.