Encyclopédie des arts du cirque

Arts du cirque

Le dompteur Rudesindo Roche et ses 15 loups

Affiche des Folies-Bergère, par Tom Merry, 1889
Lithographie en couleur, 64 x 78 cm
BnF, département des Estampes et de la photographie, ENT DO-1 (MERRY)-FT6
© Bibliothèque nationale de France
Dans les annales du cirque Rancy, le dompteur Rudesindo Roche, d’origine allemande, apparaît à plusieurs reprises en 1888 et 1889 avec sa meute de loups, que l’historiographe de la famille Rancy énumère dans son abécédaire en ligne sous leurs noms : Prava, Graf, Maska, Blunchen, Lowa, Paulox, Lady, Hercule, Petscke, Diana, Whasili, Gendarme, Baroness et Périco. Contrairement à la représentation, ils sont présentés sur cette affiche en « liberté », avant de regagner leur cage un à un. Au cirque Théodore Rancy ou au Cirque d’Hiver, en France comme dans les autres pays de la tournée, cette attraction fait sensation.
La fascination pour des fauves qui hantent encore certaines contrées de l’Hexagone puise sa source dans l’histoire de la Bête du Gévaudan et ses multiples séquelles. À la fois terrifié et rassuré, le public applaudit les hommes qui ont vaincu, comme Jean Pezon en 1836, ces animaux légendaires. Le loup est de tous les champs de bataille et toutes les retraites, celle de Russie parmi tant d’autres, et Rudesindo Roche en se parant d’une veste à brandebourgs domine ses adversaires avec l’éclat d’un officier héroïque.