Encyclopédie des arts du cirque

Arts du cirque

Mlle Xia Juhua, équilibriste

Dans La Pagode des bols avec appui sur la main
Troupe acrobatique de Wuhan, Palais de Chaillot, octobre 1965
BnF, département des Arts du spectacle, 4-PHO-22 (11)
© Photo Roger Pic / Bibliothèque nationale de France
Fille adoptive de M. Xia, l’un des derniers et rares directeurs de compagnie itinérante de cirque en Chine, Mlle Zaoqian (née en 1938), rebaptisée Xia Juhua, apprend l’équilibre et la contorsion dès son plus jeune âge. Lors d’une première tournée de la troupe acrobatique de la ville de Wuhan, que contribue à créer son vieux protecteur, elle présente fin 1953 à l’Olympia de Paris un exercice de « Contorsion pour cueillir la fleur avec les dents » qu’elle reproduit la même année dans le film Zhongguo zaji de yishu (L’art de l’acrobatie en Chine) sorti en 1954.
Mais c’est pour l’exécution parfaite de La Pagode des bols, numéro d’anthologie alliant équilibre, contorsion et une extrême maitrise de chaque fibre de son corps, qu’elle remporte prix et médailles dans les divers festivals, de Paris à Moscou. L’exercice de La Pagode des bols avec appui sur la main est une déclinaison de La Pagode des bols, au même titre que La Pagode des bols des deux hirondelles en vol qui figure dans un autre film : Chuntian de yan zi zhanchi (L’hirondelle de printemps déployant ses ailes), sorti en Chine en 1963.
En 1985, Xia Juhua devient directrice de la troupe acrobatique de Wuhan qui forme de nombreux artistes de talent et organise tous les deux ans un festival international de cirque.

Sources :
- Dictionnaire universel des créatrices, 2013, article de Pascal Jacob.
- Shining Star of China’s Acrobatics, 2004, biographie de Mme Xia Juhua.