Jenny O’Brien dans une Poste à plus de vingt chevaux à l'Hippodrome
Pas de deux équestre : Georges Gibert et Jenny O’Brien à l'hippodrome de l’Alma
XIXe siècle
BnF, département des Arts du spectacle, 4-COL-180 (150)
© Photographie Michel Esnault / Bibliothèque nationale de France
De famille d’acrobates irlandais, Jenny O’Brien excelle aux agrès aériens comme dans les jeux équestres. Elle figure au programme du prestigieux Hippodrome de l’Alma comme acrobate et écuyère. La photographie évoque une séquence d’un pas-de-deux équestre dansé avec son partenaire, l’écuyer Georges Gibert, qui conduit les deux chevaux tout en réglant les différentes figures des portés. Le couple n’a pas peur d’affronter l’arène géante de l’hippodrome de l’Alma, où a été montée une piste ronde. Fait inusité, surtout à la Belle Époque, l’allure de leurs montures est réglée par une femme qui tient la chambrière du maître de manège.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander