Encyclopédie des arts du cirque

Arts du cirque

Stephan Gruss en Arlequin, jongleur sur cheval

Cirque national Alexis Gruss : La merveilleuse histoire du cirque
Saison 1987
Affiche, impression photomécanique en couleur, 59 x 39 cm
BnF, département des Arts du spectacle, AFF-8052
© Bibliothèque nationale de France
Intitulé La merveilleuse histoire du cirque, le spectacle 1987 du cirque Alexis Gruss évoque les origines du cirque moderne, fondé par Philip Astley et cousin du théâtre forain. L’affiche présentée ici représente Stephan Gruss, l’aîné des enfants d’Alexis et Gipsy Gruss, dans la posture des jongleurs à cheval. Il est vêtu d’un costume à l’ancienne revisité par le styliste Jean Eden : perruque tricuspide rousse, trousse aux motifs de losanges d’Arlequin et collants de jambes rayés, dissymétriques.
Dans sa volonté de renouer avec les racines du cirque, Alexis Gruss travaille avec sa famille et son équipe artistique à faire « parler » les estampes des premiers temps d’un spectacle essentiellement équestre. Ensemble, ils explorent ce patrimoine et expérimentent les exercices des précurseurs et des pionniers. Les écuyers « debout » de Franconi, comme Paul (François Laribeau), Bastien Gillet, Paul Cuzent ou Andrew Ducrow, le créateur du Courrier de Saint-Pétersbourg et ses déclinaisons, comme Le Courrier de Longjumeau, sont ses principaux inspirateurs pour les séquences de voltige équestre. Comédiens à cheval, les premiers écuyers mettent en scène des personnages souvent empruntés à la comédie italienne ou au théâtre français : Arlequin et Colombine, Pierrot, Polichinelle ou Fanchon la Vielleuse.