Encyclopédie des arts du cirque

Arts du cirque

Pépète Pauwels, auguste, dans une entrée musicale aux grelots

Pantomime Robin des Bois et les saltimbanques, mise en scène par Isabelle Gance avec des costumes de Jean Eden
Cirque Pauwels, 1986
BnF, département des Arts du spectacle, 4-COL-180 (148)
© Photo Patricia Bray / Éditions Aventure Carto / Bibliothèque nationale de France
Lorsque l’auguste Alfred Pauwels dit Pépète disparait des pistes en mai 1989, à l’âge de 73 ans, le styliste Jean Eden s’est souvenu du costume « d’époque » qu’il avait conçu pour le personnage qu’il incarnait dans la pantomime Robin des Bois et les saltimbanques. Il s’exprime dans un petit hommage : « Dans mes souvenirs de grands augustes, il n’y a que Pépète – Dédé Gruss aussi, et autrefois Beby – à m’avoir donné cette impression presque de tendresse. Dans le costume que j’avais dessiné pour ses entrées dans Robin des Bois, il ne s’était jamais senti tout-à-fait à l’aise, ‟déguiséˮ un peu, regrettant son ‟emploi de nature ˮ et son habituelle et chère défroque. J’en étais soucieux pour lui. ». Jean Eden [in Pepete Pauwels, Édition La Voix du cirque, Boulogne 1989.]
Pépète Pauwels, interprète une sorte de gigue jouée et dansée en même temps à l’aide de bracelets de grelots aux poignets et aux chevilles à la façon du clod Kremp. Il était agile et même cascadeur accompli. Il est curieux que Jean Eden, costumier familier du petit monde de la piste, ait senti un malaise chez l’auguste pourtant habitué à enfiler des costumes très différents de sa « défroque » usuelle, tel le tutu de danseuse classique de la parodie.
Mais de son costume habituel, il a gardé son chapeau, élément non prévu dans la maquette de Jean Eden…